« Hunger Games : L’Embrasement », une suite flamboyante

cfpte

De Francis Lawrence, avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson, Woody Harrelson, Elizabeth Banks.

En gagnant tous les deux les jeux, Katniss et Peeta se sont attirés les foudres du Capitole et du Président Snow. S’ils veulent garder la vie sauve et préserver celle de leur famille, ils doivent à tout prix faire profil bas afin d’éviter une possible révolution des districts. Mais la tâche s’avère difficile car Katniss est devenue un vrai symbole d’espoir et de rébellion pour les habitants de Panem.

Il y a plus d’un an et demi, le monde découvrait la nouvelle saga cinématographique adaptée d’une série de livres écrits par Suzanne Collins. Au lendemain de l’ère d’Harry Potter, Hunger Games a souvent été qualifié, comme ses prédécesseurs, de saga pour ados. Cependant, en exploitant un sujet plus sérieux qui se veut engagé et avec des enjeux politico-sociaux, l’écrivaine a prouvé le contraire, et cela se ressent encore plus dans le deuxième film, L’Embrasement.

Pour ce deuxième volet, un nouveau réalisateur a été employé. Au revoir Gary Ross et sa caméra tremblotante, bonjour Francis Lawrence et sa maitrise du métier. On apprécie notamment ses plans face caméra qui changent de l’ordinaire et attirent vivement l’attention du spectateur (le dernier plan du film est très évocateur et promet une suite explosive), et les quelques jeux d’ombres qui reviennent de temps en temps dans le film. La réalisation de Lawrence reste, certes, classique et sans prise de risque, mais elle nous convainc parfaitement.

Dans le casting aussi, on aperçoit des petits nouveaux. C’est avec beaucoup de pression sur les épaules que Sam Claflin et Jena Malone reprennent respectivement les rôles de Finnick O’Dair et Johanna Mason, deux personnages très appréciés des fans. Les deux acteurs incarnent les deux figures emblématiques de façon admirable, particulièrement Sam Claflin qui arrive très bien à cerner le personnage de Finnick qui se veut courageux et provocateur mais qui est en fin de compte attachant et extrêmement dévoué. S’ajoute à l’affiche le grand nom de Philip Seymour Hoffman, qui nous fait part d’une interprétation juste et sans défauts.

Niveau adaptation, le premier volet avait déjà mis la barre haute, mais ce second film est, a priori, ce qu’on peut faire de mieux en terme de retranscription cinématographique. Le scénario est très (très) proche du livre, et offre même certaines répliques cultes et importantes pour les amateurs de la saga. Si quelques éléments sont laissés au hasard, cela n’altère en aucun cas la qualité de l’adaptation qui s’avère être incroyablement fidèle.

Quant à l’histoire, on y ressent une réelle affirmation. En effet le film porte bien son titre, nous assistons à une montée en puissance progressive et étudiée. Instants de frayeur, d’émotion, d’action (mais aussi d’humour !), le récit va dans la direction qu’il est censé prendre afin de nous livrer un cocktail explosif. Après les 2h et quelques du film, nous brûlons d’impatience de découvrir la suite !

En changeant de réalisateur, la saga la plus populaire du moment a aussi fait évoluer son univers. Plus sombre, plus mature, il ne s’adresse plus seulement aux ados, comme on pourrait le croire ; maintenant les adultes aussi pourront apprécier les qualités du film. Derrière cette médiatisation qui veut catégoriser la saga et l’associer à une cible précise, se cache en fait une toute autre réalité, celle de vouloir réaliser un blockbuster destiné à un public large, et pas seulement à de jeunes ados venues pour, entre autre, baver devant les muscles saillants de Mr Sam Claflin.

Bref, ce deuxième volet est tout simplement réussi, que ce soit en terme d’adaptation, de réalisation, ou encore d’interprétation (Jennifer Lawrence est, comme à son habitude, vertigineuse), et il nous tarde de voir la suite après cette suite déchainée et ardente ! Rendez-vous dans un an.

Publicités

Une réponse à “« Hunger Games : L’Embrasement », une suite flamboyante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s