Vikings : une saison 1 qui met l’eau à la bouche

vikings

Lors de ma première critique (que j’avais écrite après avoir visionné les trois premiers épisodes), je m’étais attardée sur la qualité indéniable de la série. Ce qui m’avait plu dès le début c’est le côté esthétique et historiquement original de Vikings. La série reprend une partie de l’histoire sur laquelle on ne se penche pas forcément, et c’est avec conviction qu’elle arrivait à nous faire découvrir le monde barbare du peuple des vikings.

ATTENTION, CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS.

Un peu plus d’un mois après, mon avis n’a pas vraiment changé. Je suis même encore plus attirée et emballée par le visuel de la série. La série étant sur une chaîne de network (History Channel), certaines règles sont de mises. Et quand on traite un sujet comme celui des vikings, il est difficile de faire dans le tendre. Mais la série a réussi à installer un style bien à elle, qui, certes, ne nous montre pas des égorgements et autre barbaries de ce genre, mais sait nous marquer avec des plans assez remarquables. Je pense d’ailleurs à la scène du sacrifice dans le l’épisode 8, où la caméra s’attarde à plusieurs reprises sur l’écoulement du sang. Je trouve que ce genre de plan a même plus d’impact que si l’on voyait l’acte de la tuerie en lui-même. Et bien sûr, on admire toujours autant les paysages de la Scandinavie (enfin… de l’Irlande, pays où la série est tournée) ainsi que les costumes et les coiffures des vikings.

Mais (parce qu’avouons-le, il y a toujours un ‘mais’), certaines choses dans la deuxième partie de la saison ont fait baisser mon intérêt vivant pour la série. J’ai d’abord trouvé l’ascension de Ragnar à la tête de son village extrêmement rapide. J’ai bien aimé la partie de l’histoire où Ragnar et sa famille étaient seuls contre tous. Avec Ragnar en grand manitou puissant, je trouve que la série a perdu de son rythme. Finalement, la partie post « combat Ragnar/Haraldson » a pour moi été mal développée. Tout est vite redevenu à la normale, si je puis dire, et Ragnar n’est en aucun cas différent. Sa montée en puissance n’a pas l’impact que j’espérais. Ce qu’on retient là c’est que Ragnar a tué l’ancien comte pour devenir le nouveau et… c’est tout. Bref, pour moi l’évolution de son personnage a été trop soudaine mais pas assez profonde. En espérant que ça s’arrange dans la saison 2.

vikings2Au niveau des autres personnages, c’est un peu la même histoire. Malgré que certains soient des personnages principaux, ils sont mis en arrière plan, du moins c’est la sensation que j’ai après avoir fini cette première saison. Lagertha apparaissait comme une femme courageuse et battante au début de la saison, et maintenant elle se « contente » de son rôle de mère et profite un peu trop de son statut noble. Quant aux enfants du couple phare, le schéma est le même. Si bien que la mort de Gyda dans le dernier épisode est passée « presque » inaperçue. Ici encore trop rapide, et aucune émotion ne s’en est dégagée, même pas à travers sa propre mère (la fille de Siggy est elle aussi morte mais bon c’est comme si on avait rien vu). Du côté de Bjorn, on le voit un peu plus que sa sœur, il est surtout là pour accompagner son père et apprendre tout ce qu’il doit apprendre pour être un bon viking. Athelstan, lui aussi, commence à s’intégrer au peuple et à ses coutumes, en ayant quand même une certaine réserve, ce qui me plaît beaucoup ! Son évolution ne va pas trop vite, et il se terre encore sous ses acquis et ses croyances. Rollo, le frère de Ragnar, lui aussi bénéficie d’une storyline très bien développée. Depuis le début de la saison, il a été question de la rivalité entre les deux frères, et depuis que Ragnar est sur le trône, cette question a été encore plus soulevée. Et avec cette fin de saison, cette histoire ne sera pas finie de si-tôt ! Du moins je l’espère, car cette storyline est pour moi la meilleure de cette première saison. Elle a été amenée de façon subtile, et n’est pas arrivée comme un cheveu sur la soupe ce qui ne fut malheureusement pas le cas de beaucoup d’autres intrigues.

Pour résumer, cette première saison a présenté Vikings comme une série différente, esthétiquement irréprochable grâce à ses plans originaux et maîtrisés, et à sa photographie magnifiée par des paysages naturels. Mais d’un autre côté, elle manque cruellement d’ambition, son rythme est parfois trop rapide et certaines intrigues sont assez mal amenées, si bien qu’on n’a pas toujours le temps de s’attacher réellement aux personnages. La fin de cette saison 1 ouvre cependant de jolies portes, il ne reste plus qu’à attendre l’année prochaine pour voir ce que les producteurs feront avec. Mais en général, cette saison 1 est plutôt une réussite, et même si l’écriture n’est pas parfaite, la série sait captiver par son originalité.

Publicités

2 réponses à “Vikings : une saison 1 qui met l’eau à la bouche

  1. Pingback: FULL OF GRACE ♚·

  2. Pingback: 2013 : les nouvelles séries qui m’ont convaincue… et les autres | Mystery Spot·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s