Django Unchained : « I like the way you die, boy. »

django1

De Quentin Tarantino, avec Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio.

King Schultz est dentiste. Du moins, c’est ce qu’il fait croire. En réalité, c’est un chasseur de prime. Un soir, il fait la rencontre de Django, un esclave, qui sait où se trouvent les frères Brittle, des meurtriers que Schultz recherche. Il lui donne sa liberté en échange de la localisation des trois hommes. Mais Django a lui aussi une quête à accomplir : retrouver sa femme. Ils découvrent rapidement qu’un certain Calvin Candie la détient, et tous les deux décident d’aller à sa rencontre dans son immense propriété, afin de libérer l’innocente Broomhilda.

Cela faisait quatre ans qu’un long métrage de Quentin Tarantino n’était pas sorti au cinéma, alors évidemment Django Unchained, comme tous ses films finalement, était très attendu. La bande-annonce explosive, le casting quatre étoiles, la bande originale exceptionnelle, tout annonçait que le nouveau film de QT serait une grosse claque dans la figure. Et non seulement c’est une grosse claque dans la figure, mais c’est avant tout, et surtout, un vrai chef d’œuvre. Classe, divertissant, drôle, violent, sanglant, ponctués de dialogues à grande envergure et de punchlines dignes de ce nom, le tout servi par des personnages haut en couleur et magnifiquement bien interprétés. Bref, du pur Tarantino.

Mais alors pendant 2h44, qu’est-ce qui peut bien se passer ? C’est là tout le génie de Tarantino. Le cinéaste arrive à nous captiver à chaque nouvelle scène, qu’elle soit importante ou pas pour la suite des péripéties. Comme il l’avait fait avec la scène de l’explication de la chanson de Madonna ‘Like a Virgin’ dans Reservoir Dogs, QT attire notre attention, et ne la lâche plus, pendant la scène des hommes à cagoule, avec un humour bien comme on l’aime (« Did anyone bring an extra bag? » « No, nobody brought an extra bag. » « I’m just asking… »). Des cagoules pas forcément essentielles à l’histoire, mais le cowboy qui quitte le clan à cause des critiques que les autres font sur le boulot de sa femme, on ne s’en lasse pas. Et les références modernes (appelons les comme ça) il y en a aussi en musique. Qui aurait cru entendre du rap dans un western ? Mais surtout, qui prendrait le risque ? Tarantino bien sûr. Et rien que pour ça, on a envie de l’applaudir.

On a bien sûr aussi envie d’applaudir tous les acteurs du film. D’abord Jamie Foxx, qui signe là une performance à la hauteur de son personnage, c’est-à-dire complexe et surprenante. Quand à Christoph Waltz, plus de doute, c’est un grand acteur, et j’espère vraiment que son talent sera récompensé le 24 février prochain lors de la cérémonie des Oscars. Pour ce qui est de Leonardo DiCaprio, il incarne un rôle différent de ce qu’il a pu faire dans ses précédents films, ce qui ne l’empêche évidemment pas d’être parfaitement juste et talentueux à souhait. Encore une nouvelle facette de l’acteur qui fait de lui probablement l’un des meilleurs de sa génération à l’heure actuelle. Un grand oui pour ce trio qui marche du feu de Dieu. Ou devrais-je dire, du feu de Quentin ?

Pour résumer, Django Unchained est un violent cocktail d’adrénaline, rempli de dialogues comme seul Tarantino sait les faire, le tout rythmé par une bande originale qui vient confirmer que le nouveau film de QT est définitivement un chef d’œuvre. Et si vous voulez convaincre votre entourage d’aller le voir, n’oubliez pas, the ‘D’ is silent.

Publicités

2 réponses à “Django Unchained : « I like the way you die, boy. »

  1. Rhooo, mais tu ne veux pas te faire recruter dans une agence de critiques de films toi ? Tu ferais un carton plein, j’adore tout ce que tu dis :D Et puis je suis totalement d’accord avec ton impression sur le film ! Du grand Quentin, cette BO, ce casting, tout est parfait (a)

    • Ça serait un rêve d’être payée pour voir des films et d’en parler ! Merci pour ton compliment en tous les cas, ça me fait super plaisir :’)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s